français | English

En visitant MrTeasel.org, vous attestez que vous avez revu, compris et accepté les Conditions générales (écrit en anglais) de ce site Web. Politique de confidentialité (écrit en anglais)

Post #2 from Jim Lindl: La maladie de Lyme sur la scène internationale

Bonjour, c’est Jim. Le thème d’aujourd’hui, c’est la maladie de Lyme sur la scène internationale. La France, en particulier.

Vous vous demandez pourquoi j’aborde le sujet de la maladie de Lyme en France ?  C’est très simple : la maladie de Lyme est devenue une question épineuse en Europe, et en particulier, en France. Si vous avez lu ce livre, vous en savez un peu plus sur le système des soins de santé français dont les capacités de recherche et de diagnostic n’ont rien à envier aux autres pays. Malheureusement, en France, on ignore généralement le problème de la maladie de Lyme qui est envoyé aux oubliettes ou minimisé dans les cercles médicaux tandis que dans les autres pays, la maladie donne des cheveux gris aux professionnels. Cette attitude bornée est déconcertante pour les connaisseurs de tiques comme nous. Les spéculations vont bon train, mais si enflammées qu’elles soient, ces discussions ne nous aident pas à mieux comprendre la maladie.

Il faut des recherches scientifiques et des tests cliniques. Croyez-moi, en France, quand on a une cause à défendre, on n’hésite pas à agir. En cliquant sur ce lien, vous verrez qu’un grand nombre de professionnels de la médecine font avancer les choses en faisant du tapage autour de la maladie de Lyme. Le groupe ne comporte pas moins d’une centaine de spécialistes de la naturothérapie et autres professionnels. Oui, vous avez bien lu : 100 professionnels du nord au sud de la France qui ont signé une pétition pour lancer un cri d’alarme au gouvernement et l’implorer d’unir leurs efforts pour mieux dépister et identifier la maladie de Lyme.

Maladie de Lyme | Le cri d’alarme de 100 médecins: « Il y a urgence » (FFMVT – Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques)

Voici un extrait de leur pétition au ministre :

Madame la ministre, il y a urgence.

Vous annoncez un plan d’action national contre la maladie de Lyme pour septembre 2016. C’est un premier pas timide vers la reconnaissance officielle de la maladie de Lyme chronique. Mais il y a urgence. Nous, médecins, généralistes et spécialistes, par la présente pétition, exigeons : 

 –  Des financements publics pour améliorer les tests de diagnostic, actuellement non fiables. Des plaquettes officielles du gouvernement prétendent par exemple que le test actuel dépiste 100% des maladies de Lyme dans leur forme articulaire. C’est faux. 

– La prise en compte de la considérable détresse morale, mais aussi socioprofessionnelle de ces patients en errance diagnostique depuis plusieurs mois ou années. Certains sont obligés de dépenser des fortunes pour se faire soigner à l’étranger. D’autres choisissent le suicide. Ces patients doivent pouvoir avoir accès au statut de l’affection longue durée (ALD) et au remboursement à 100% de leurs traitements. 

– L’arrêt des poursuites contre les médecins qui ne suivent pas les recommandations officielles (consensus de 2006) pour soigner leurs patients. 

– La prise en compte des récentes données scientifiques afin d’aboutir à un nouveau consensus thérapeutique adapté. . . .

Veuillez noter que les 100 médecins qui ont signé cette pétition ont indiqué leur discipline. Le principal signataire est un éminent spécialiste des maladies infectieuses, chef de service, et un expert français reconnu dans cette discipline. Un dépistage correct de la maladie de Lyme n’est que la moitié de l’équation. Si une personne ne sait pas qu’elle a été infectée par une tique, comme ce fut mon cas, elle peut voir son état empirer et vivre dans l’ignorance la plus totale quant à ce qui se passe dans son système. Cela vous rappelle quelque chose ? C’était mon cas jusqu’au 4 décembre 2015 jusqu’ à ce que je renverse la vapeur en prenant des remèdes à base de teintures de racine verte de cardère fraîche. Le nom de la plante est       « cardère sauvage ».

Récemment, avec la révélation qu’un chanteur-compositeur-acteur célèbre dans le monde entier avait la maladie de Lyme au lieu d’Alzheimer, je pense que tout le monde a réalisé que le dépistage effectif de la maladie de Lyme nécessite davantage d’attention.

Kris Kristofferson: An Outlaw at 80, By Neil Strauss, June 6 , 2016 (from rollingstone.com)

Nos médecins français crient sur tous les toits qu’il faut un meilleur dépistage. Ne perdez pas de vue ce groupe de spécialistes. Internet n’a pas de frontières. La maladie de Lyme et ses tiques non plus. Nous pouvons mieux nous défendre si nous unissons nos efforts.

Dans mon prochain blogue, je publierai des photos de la cardère sauvage qui pousse dans notre ferme et proposerai quelques idées pour la cultiver. Les teintures de cardère fraîche ne courent pas les rues. Si mon livre touche une corde sensible parmi mes lecteurs, le marché des teintures de cardère risque de rencontrer un goulot d’étranglement assez rapidement. C’est ce dont je veux parler dans mon prochain article. Il y a une petite exploitation biologique en France qui a des idées et des projets.  Si vous possédez une terre arable d’un demi-hectare propre et sans produits chimiques où le niveau d’humidité est suffisant pour y cultiver des plantes de manière biologique, si vous êtes un fermier bio expérimenté et que votre terre se trouve dans la zone de température adéquate, entre la Géorgie du nord et le Michigan supérieur, ou entre le fleuve Mississippi, et la région frontalière du Wisconsin et de l’État de New York, je vous encourage à cultiver de la cardère pour produire des teintures. Des tas de gens seront bientôt à la recherche de teinture de racine de cardère fraîche et alors le marché risque de les décevoir. J’ai un plan qui pourrait améliorer l’offre actuelle.

Jim

Post a Comment